Biographie

Luna Muratti

Luna Muratti est auteure et metteuse en scène (théâtre, opéra, film, radio).

Engagée dans les écritures contemporaines, elle met en scène "L'Infini moins un" d'Alicia Gallienne, spectacle de poésie contemporaine avec musique live en plein air à la Cité Audacieuse, dans le cadre du Festival Matrimoine à Paris (2020-2021) ; "Douceur" mini-opéra participatif en plein air de Sabryna Pierre (libretto) et Ursula Jasovec (musique) au Festival d'Aix, dans le cadre de la résidence "Opéra de-ci, de-là" (2019) ; "Déshonorée" pièce de théâtre de Saverio La Ruina au Théâtre de l'Opprimé Paris (2019) et au Festival de l'ARIA en Corse, dans une version itinérante en plein air (2016) ; Elle réalise les courts-métrages "Passage" (2020) ; "Dissonoratta" (2017) ; "La Nuit" (2013) et des vidéos qu’elle intègre à ses spectacles.

Elle écrit sa première pièce de théâtre « Au cœur de la Nuit » (2021) et des fictions radiophoniques "Coup de coeur" (2013), "Adieu Vanité" (2014) diffusées sur France Inter.

 

Elle est enseignante au Cours Florent Montpellier où elle anime des stages d'interprétation "Jeu caméra" (2021).

Luna Muratti est Artiste membre du réseau ENOA European Network of Opera Academies, représentée par le Festival d’Aix depuis 2013. D’abord stagiaire, puis assistante mise en scène, elle participe à des workshops sur la direction d’acteur et sur les nouvelles technologies à l’opéra. Elle intègre la programmation du Festival en tant qu’artiste en 2019, dans le cadre de « Opéra de-ci, de-là », projet de décloisonnement des formes à destination des Aixois.

Elle assiste les metteurs en scène Robin Renucci aux Tréteaux de France Centre Dramatique National (2020-2021), Simon McBurney au Festival d’Aix (2017), Eric Lacascade à l'École du Théâtre National de Bretagne et au MXAT de Moscou (2015-2016). Et, en tant que stagiaire, Jean-Yves Ruf au Festival d’Aix (2014), Ivo Van Hove à La Monnaie (2010), Krisztof Warlikoswki à l'Opéra Bastille (2009).

FORMATION

Formée en classes préparatoires (Hypokhâgne, Khâgne), elle est diplômée d’un Master Professionnel de Dramaturgie et de Mise en Scène (2009), d’une double Licence en Philosophie et en Arts du Spectacle (2006) et, en tant qu’actrice, du Conservatoire Régional d’Art Dramatique de Toulouse (2007), du Cours Florent à Paris (2011).

 

En tant qu'actrice performer, elle joue dans ses propres films et collabore avec les artistes Maria La Ribot dans "40 Espontaneos" à Espace Saint Pierre des Cuisines de Toulouse (2008), Frank Leibovici et Lee Renaldo de Sonic Youth dans "All The stars in the sky" à Fondation Cartier (2010), Emilie Marc dans "Rideau" au Festival Slick / Palais de Tokyo (2010),  "Que s'est-il passé à Marienbad" et "Paroles Paroles" à Espace Coquatrix / Festival du Film de Cabourg (2011 et 2012), Alex Cecchetti dans "La Guerre, le théâtre et la correspondance" au Jeu de Paume (2011), "The Conversation of the arrows" (2012) au Centre Pompidou à Paris, Joseph Cahill dans "H-Man" série Arte avec Arthur H (2014), Clémence Gross et Alexandra Lazarescou dans "Cherche mon pays sur google" de Mihaela Michailov à la Maison d'Europe et d'Orient (2014), Antoine de Gindt dans l'opéra "Kafka Fragmente" au Théâtre de l'Athénée (2015), Christian Barani dans "Au Hasard Shandigarh" à la Cité de l'Architecture à Paris (2016).

 

Elle a joué dans des créations de fictions radiophoniques diffusées sur France Culture et France Inter sous la direction de Cédric Aussir dans "Premiers Rendez-vous" de Marc Kressman (2014), "L'Éternel" de Joan Sfarr (2016), Jacques Taroni dans "D.R.H" de Jean-Baptiste Sabiani, "Adieu Vanité" de Luna Muratti (2015), Jean-Matthieu Zahnd dans "Le Jour où je suis devenue superstitieuse" de Cristèle Alves Meira et Anne-Claire Jaulin, Juliette Heymann dans "Jane Eyre" de Charlotte Brontë, Benjamin Abitan dans "Madame Claude ou la vie rêvée de Fernande Grudet" de Leslie Menahem, Michel Sidoroff dans "Jeanne de la Motte et le collier de la reine" de Renaud Meyer (2017).